Georgie
Aller au contenu

Menu principal :

Religion

Histoire et civilisation

Religion


Un des événements les plus cruciaux de l'histoire d'Arménie fut la conversion au Christianisme. Les Arméniens s'enorgueillissent d'être les premiers à adopter la religion chrétienne comme religion officielle d'Etat en 301.
Ils pérennisèrent une église qui existe encore indépendamment des deux églises, catholique et orthodoxe de l'Orient. Aujourd'hui, cette église est reconnue comme l'Eglise apostolique arménienne, qui est une partie de la communion orthodoxe orientale (à ne pas confondre avec la communion à l'Eglise de l'Orient).


L'histoire d'Arménie est en elle-même une tragédie à travers les âges. Chaque aspect de sa vie, la situation géographique du pays, sa tradition culturelle, et aussi, depuis le début du 4ème siècle, son adhérence à la religion chrétienne, tout ceci, contribue à expliquer son existence tragique. En dépit des invasions multiples et ses éclipses politiques, l'Arménie continue à défendre son appartenance à l'Eglise pour protéger sa singulière identité. Le lieu original du Catholicossat arménien fut Etchmiadzin. Etchmiadzin Sacré est le Vatican de l'Eglise apostolique arménienne, le lieu où Grégoire l'Illuminateur eut la divine vision d'un faisceau lumineux traversant le sol, là où se construisit la première Mayr Tachar (Eglise Mère d'Arménie). Pour les chrétiens d'Arménie, Etchmiadzin (Divine enceinte du seul fils de Dieu) possède une importance inconditionnelle. Elle fut la capitale de l'Arménie entre 180 et 340. Le lieu de culte des Catholicos (patriarches de tous les arméniens) voyagèrent à travers l'Ouest arménien avant de retourner au Mayr Tachar en 1441, avec une restauration substantielle au 15ème siècle. On vit surgir davantage de clochers à la cathédrale durant les 400 dernières années, mais le cœur est sensiblement celui que la vision de St Grégoire avait dessiné. Le palais des Catholicos en face de Mayr Tachar est la demeure du Catholicos actuel, Karekin II, intronisé en 1999. Il est le prélat suprême de 1700 ans de foi apostolique arménienne


Lorem ipsum
dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Retourner au contenu | Retourner au menu