Georgie
Aller au contenu

Menu principal :

Fêtes nationales

Histoire et civilisation

Fêtes et commémorations

  


Vacances et commémorations

31 décembre, 1er et 2 janvier - Nouvel an
6 janvier - Noël
28 janvier - Jour de l'armée arménienne
8 mars - Fête des mères et de la beauté (journée internationale des droits de la femme)
24 avril - Commémoration du génocide arménien
1er mai - Fête du travail
9 mai - Fête de la victoire et de la paix de 1945
28 mai - Fête de la 1ère république
5 juillet - Jour de la Constitution
21 septembre - Jour de l'indépendance


Le nouvel an
Jadis, les Arméniens célébraient le nouvel an, le 1er jour du mois "Navasard" (le 11 août), Navasard voulant dire "nouvel an". Après la proclamation du christianisme comme religion d'Etat, Le nouvel an fut officiellement transféré au 1er janvier. La célébration commence les 30 et 31 décembre par la préparation de viennoiseries. On prépare également le pain du nouvel an, qui est une sorte de tarte fine agrémentée de noix, raisins, différentes graines et de fruits. Celui qui trouve une pièce de monnaie dans sa tranche est supposé apporter joie et chance à son foyer. Des visites mutuelles et des congratulations démarrent le 1er jour de l'année

Noël
Noël est le jour de naissance du Christ. Il est célébré partout dans le monde. Il est célébré en Arménie le 6 janvier, en même temps que le jour du baptême du Christ

Purification (Trndez)
Il est célébré le 13 février, 40 jours après la fête de Noël (6 janvier). Ce jour là, les Arméniens font un feu à l'air libre et les couples le franchissent en sautant par-dessus.
Un des symboles de cette coutume est d'allumer le feu avec un cierge. Ils pensent que sauter par-dessus le feu en récitant des poèmes et en chantant fera fuir l'hiver froid et sombre

Les rameaux (Tsakhkazard)

Les rameaux sont célébrés une semaine avant Pâques et marque l'entrée triomphante de Jésus à Jérusalem en tant que messie. La coutume veut que les garçons et les filles portent leurs plus beaux habits ce jour là. La personne désignée de chaque village déracine un jeune saule et décore les branches de morceaux de vêtements colorés, de fruits et de bougies.
La célébration symbolise la régénérescence et la renaissance de la Terre qui suit une période de l'hiver en hibernation. Les villageois décorent leur maison, jardins, et les bestiaux avec des branches de saule bénies. Ils couvrent les arbres avec des fruits secs, des chiffons colorés, des rubans et des bougies.

Ascension (Hambartsum)
Le jour de l'ascension est la fête de l'amour, de la jeunesse et de l'allégresse. Il est célébré en extérieur au mois de mai en fleurs, 40 jours après Pâques. Jadis, c'était le jour qui permettait aux jeunes filles de se promener librement dans les champs, chantant à tue-tête à la découverte de nouvelles rencontres, ce qui devint crucial dans leur vie. La nuit du mercredi au jeudi est aussi dans l'imagerie populaire, la nuit des miracles.

Pâques
Pâques et les célébrations religieuses qui y sont liées sont calculées en fonction du calendrier lunaire et sont variables sur une période de 35 jours. Toutefois, Pâques se célèbre en général entre le 22 et le 25 avril.
Les arméniens orientaux teignent, ce jour là, des oeux de toutes les couleurs, du riz pilaf et du poisson.  C'est un rituel incontournable. Certains utilisent des teintures et d'autres des colorants naturels comme de la pelure d'oignons. Ils disposent les oeux et les pelures d'oignon dans un récipient en cuivre, salent l'ensemble, le couvre et font chauffer la marmite à feu doux

L'assomption
La fête est célébrée le dimanche qui arrive entre le 12 et le 18 août. La cérémonie qui la célèbre est une bénédiction des grappes de raisin à l'église. La bénédiction est aussi prononcée en faveur de la fertilité des vergers

La transfiguration (Vardavar)
Si l'on devait classer par ordre d'importance les fêtes religieuses, on peut considérer que la transfiguration est la plus grande fête de l'été, célébrée 14 semaines après Pâques. Dans l'Arménie pré-chrétienne, cette fête était associée à la déesse païenne Astghik. Le temple qui lui était consacré recevait la visite de jeunes et de personnes âgées, qui venaient en pèlerinage, la glorifiant par des chants, dispersant des bouquets de rose dans l'autel, et effectuant des sacrifices.
Après avoir adopté le Christianisme, les fêtes qui en ont découlées ont changé. Ce jour là, tout le monde s'asperge d'eau dès le lever du jour et personne ne se sent offensé car l'eau est considérée comme salvatrice et curative. Le point important de la Transfiguration est le symbolisme de l'amour. Selon la légende, la déesse Astghik répandit l'amour sur la terre arménienne en déposant des roses et en l'arrosant d'une eau cristalline

L'Abricot Doré
Le festival du film international d'Erevan, l'Abricot Doré à été inauguré en 2004.
Le thème principal de ce festival est la rencontre des cultures et  des civilisations.
Du 10 au 15 juillet eut lieu le 3ème festival du film international d'Erevan durant lequel on assista à la projection de plus de 140 films originaires de 37 pays. Le festival fut honoré de la présence de cinéastes célèbres comme Atom Egoyan, Krzsystof Zanussi, Abbas Kiarostami, Jos Stelling, Nikita Mikhalkov, et beaucoup d'autres.

Lorem ipsum
dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Retourner au contenu | Retourner au menu